16 mai 2022

6 CONSEILS POUR QUE TRAVAILLER NE DEVIENNE PAS UNE SOUFFRANCE

Organiser son planning en sachant se réserver des moments de détente est essentiel pour éviter le fameux « Burn-out », surtout lorsque l’on est indépendant. Cet état de fatigue extrême qui frappe les professionnels dont les journées sont trop chargées et stressantes. Le point de non-retour où trop sollicité, surbooké, vous ne faites plus face. Si cette perspective vous effraie mais que vous ne savez comment faire pour assumer votre travail tout en prenant soin de votre bien-être, découvrez 6 conseils qui vous aideront à mieux gérer votre planning.

Savoir refuser un projet

Écouter sa raison

Dès lors où l’on est son propre patron il peut paraître impossible voire inconcevable de refuser un contrat. La peur d’être perçu par son client comme un professionnel peu motivé ou de louper un contrat plutôt intéressant qui ne se représentera peut-être pas et de se retrouver dans une situation financière délicate par la suite. Toute aussi alléchante que puisse être la proposition, dès l’instant où vous avez conscience que votre planning ne vous permettra pas de faire face à cette offre, osez la refuser. Accepter plus de contrats que vous ne pouvez en assumer a de gros risques de vous mener au surmenage.

Fixer ses conditions

Cependant, si la proposition est particulièrement intéressante et que la refuser vous contrarie, n’hésitez pas à donner vos conditions. Prévoyez le temps nécessaire avec une marge de sécurité pour travailler sereinement et non dans la précipitation, source de stress. Pensez également à augmenter un peu vos tarifs ce qui donnera la possibilité de ralentir un peu le rythme tout en vous assurant les ressources dont vous avez besoin.

Bien planifier ses tâches

Une bonne organisation

Plusieurs contrats peuvent avoir à être menés conjointement pendant certains mois. C’est la particularité du travailleur indépendant qui fait souvent face à des périodes plus intenses que d’autres. Avec une bonne organisation, il est sans aucun doute possible de faire face à ce surcroît de travail sans avoir à sacrifier son temps libre, ses heures de sommeil ou les repas.

Anticiper et répartir la charge de travail

Il vous faut hiérarchiser les tâches en identifiant les plus urgentes qui devront être réalisées en priorité tandis que d’autres peuvent attendre quelques jours. Il est inutile de vouloir absolument tout faire en même temps, les choses peuvent être réparties sur la semaine en prévoyant une demi-journée ou une journée pour rattraper un éventuel retard, faire face aux imprévus ou tout simplement prendre un peu de temps pour vous.

S’astreindre à des journées régulières

Respecter des horaires fixes

Bien souvent, le travailleur indépendant travaille bien au-delà des horaires classiques et dépasse sans même s’en apercevoir les limites d’une journée normale oubliant la fatigue qui s’installe. L’agent immobilier, par exemple, risque d’accepter des visites jusque tard le soir afin de répondre à la disponibilité de sa clientèle. Une tendance qui va progressivement devenir une routine. Il est donc indispensable de s’obliger à suivre des heures de travail classiques, qui peuvent certes être adaptées aux nécessités mais ne jamais être extensibles sans limite.

Rester professionnel sans excès

Il n’est pas nécessaire de traiter vos emails à 23 heures, le client peut certainement attendre votre réponse, le lendemain dans la matinée. Cette disponibilité peut être perçue comme la preuve de votre professionnalisme mais risque également de vous voir sollicité sans limite par certains, qui le jour, où vous ne pourrez pas répondre positivement, s’en offusqueront.

Aidez-vous de logiciel ou d’application

Gagner du temps peut également passer par l’utilisation des nouvelles technologies. Qu’il s’agisse d’un agenda électronique, d’une application pour smartphone ou d’un tableau, vous trouverez certainement celui qui vous permettra de bien visualiser votre planning grâce à des codes couleurs qui permettent d’un seul coup d’œil de voir comment vous organiser. L’essentiel est que vous trouviez le système qui vous convient le mieux et ne vous prenne pas 2 heures à comprendre et mettre en place.

Planifier des pauses dans la journée

Aussi bête que celui puisse paraître, prévoyez dans votre agenda des petits moments de pause. Un quart d’heure à une demi-heure sont suffisants pour retrouver sa concentration et reprendre son travail dans de bonnes conditions. Le fait de noter ces pauses vous contraindront à les respecter. Des moments de répit qui peuvent vous permettre de prendre un thé, sortir prendre un peu l’air ou pourquoi pas faire un tour. Rester devant votre ordinateur, même sans travailler, ne vous détendra pas, oubliez votre écran quelques minutes, il ne vous en tiendra pas rigueur. Si nous reprenons l’exemple de l’agent immobilier, pourquoi, ne pas vous accorder une pause à la terrasse d’un café après la signature d’un contrat ou une visite. Un petit moment « off » qui vous fera le plus grand bien et n’empiètera pas tant que ça sur votre journée.

Le portage salarial permet d’externaliser certaines tâches

Les travailleurs qui sont en portage salarial sont déchargés des contraintes administratives intégralement réalisées par Freecadre. Un temps considérable ainsi gagné qui leur permet de développer leur projet certes, mais également de s’accorder un peu de temps pour eux. La partie administrative d’une activité peut être particulièrement chronophage, en être dispensé est un avantage considérable qui permet de garder l’esprit serein face aux formalités et de se libérer des soirées qui, sous d’autres statuts, seraient consacrées à ces obligations.

Article rédigé par l’équipe Freecadre