24 avril 2018

LE PORTAGE SALARIAL POUR EXERCER COMME COMMUNITY MANAGER

Le métier de community manager est de plus en plus sollicité par les entreprises. Une demande justifiée par les nombreuses compétences de ce professionnel qui englobent de la rédaction ainsi que de la gestion ou encore du management dans un monde économique tourné essentiellement sur la communication digitale. Un métier qui s’adapte particulièrement bien au statut du portage salarial.

Fonction et rôle du Community Manager

Un métier récent

C’est avec l’apparition des forums dans les années 2000 que le métier d’animateur de communautés est apparu. Des plateformes ont ainsi fait leur apparition progressivement ce qui a contraint les marques à s’adapter afin d’y être présentes. C’est le cas de Facebook, Linkedin ou encore Twitter pour ne citer qu’elles.

Développer et gérer l’image d’une marque sur internet

Le community manager a pour fonction de gérer et de développer l’image de marque de son client sur internet. Ce peut être le site web si l’entreprise en possède un, mais également la communication de celle-ci sur les réseaux sociaux, médias incontournables. Le community manager doit ainsi être un expert en matière de référencement afin que la marque pour laquelle il travaille se démarque sur le web.

Un professionnalisme et un engagement sans faille

Représentant l’image de marque de l’entreprise pour laquelle il travaille, le community manager doit démontrer son professionnalisme et son engagement afin que l’entreprise soit présente de manière originale et constante sur les plateformes. Un métier qui s’exerce souvent en freelance et pour l’exercice duquel le portage salarial est parfaitement adapté.

Les compétences exigées d’un community manager

Identifier les différentes plateformes et les médias sociaux

Les plateformes internet sont nombreuses et certaines sont spécifiques à un domaine d’activité déterminé. L’identification de ces médias est un des rôles du community manager afin de déterminer sur le ou lesquels l’entreprise doit être présente.

S’impliquer dans des échanges sur les communautés

C’est au travers de différents canaux de communication que ce professionnel maîtrise parfaitement, qu’il va s’impliquer afin de créer des échanges avec les utilisateurs. Ainsi le community manager répondra aux différentes demandes des clients et prospects en vue d’améliorer la visibilité de la marque de l’entreprise et mettre en place une proximité avec cette clientèle qui leur permettra de se sentir en confiance.

Une communication diversifiée et dynamique

Il est essentiel que la communauté tant des membres que des clients de la marque soient réactifs et participent à l’image de marque de l’entreprise. Le community manager doit ainsi savoir gérer cette communauté en organisant des événements qui vont la fédérer, tels des concours ou des challenges, par exemple.

Veiller à la réputation de l’image de l’entreprise

Enfin, la e-réputation fait partie des rôles du community manager qui doit veiller à ce que l’image de marque de sa cliente soit de qualité. Il doit ainsi garder un œil vigilant sur tous les messages qui peuvent faire apparaître la marque de l’entreprise et agir en conséquence, afin que sa réputation digitale soit toujours positive.

Mettre à jour les contenus

Faire en sorte que le blog, le site ainsi que les réseaux sociaux diffusent régulièrement des contenus de qualité, fait également partie du travail d’un community manager. Ainsi détenir des connaissances en matière de référencement naturel SEO est un plus qui sera très apprécié, notamment par les petites entreprises. Des structures qui pourront ainsi demander au community manager d’optimiser leur site internet et rédiger des publications qui leur permettront d’être bien positionnées sur le web.

Des secteurs d’activités très nombreux et variés

Bien que les community managers soient très demandés au sein des agences web, leurs compétences sont nécessaires au sein de pratiquement toutes les marques. Des entreprises qui doivent avoir une présence qualifiée sur internet, devenu indispensable pour chacune d’elles. Par suite, c’est un métier qui est demandé dans de nombreux domaines de par la spécificité de son expertise.

Un statut pour exercer en qualité de community manager

Des professionnels qui travaillent en freelance

Si le community manager est une profession très demandée, il reste peu fréquent qu’une entreprise recrute ce professionnel au sein de son personnel. Ce sont généralement des freelances qui peuvent parfois aboutir à des contrats d’embauche, mais cela reste rare. Il faut donc pour le community manager, choisir un statut juridique qui peut être l’indépendance ou le portage salarial.

Une première solution peu sécurisante

Il est possible pour le community manager d’opter pour la micro-entreprise qui lui permettra d’exercer en indépendant. Un statut qui cependant lui fournit la couverture sociale du RSI peu avantageuse, ne donne pas droit aux allocations chômage ni à la formation professionnelle et surtout le contraint à travailler seul sans accompagnement. C’est de plus un statut qui fixe un plafond de revenus, ce qui peut être contraignant.

Le portage salarial, l’autonomie et la sécurité

Avec le portage salarial, le community manager conserve tous les avantages sociaux du salariat en ayant une totale autonomie dans l’exercice et l’organisation de son métier. Salarié de l’entreprise de portage salarial, comme Freecadre, l’intégralité des tâches administratives liées à son activité sont prises en charge par cette société, lui laissant le temps de réaliser ses missions et de développer son projet.

Freecadre, une société de portage salarial pour réaliser son projet

En optant pour le portage salarial, le community manager est indépendant tout en conservant toute la sécurité du statut de salarié. Retraite, chômage, régime général de la sécurité sociale, formation professionnelle, prévoyance sans oublier la délégation de la gestion administrative, juridique et comptable de son activité. Avec Freecadre, le professionnel est de plus accompagné par une équipe d’experts qui sauront le renseigner et le conseiller pour développer son projet en toute sérénité.

Article rédigé par l’équipe Freecadre