6 septembre 2017

UNE PROTECTION SOCIALE POUR LES FREELANCES

Les travailleurs indépendants, bien qu’ayant la liberté et l’autonomie dans l’exercice de leur activité, doivent faire face à un revers de médaille non négligeable, à savoir l’incertitude de la couverture sociale. En effet, c’est après la deuxième guerre mondiale que les commerçants, désireux de devenir indépendants, décident de refuser l’adhésion au régime général de la protection sociale. Ils sont de fait affiliés au régime bien moins sécurisant des travailleurs indépendants. Une formule moins intéressante que les freelances d’aujourd’hui peuvent éviter tout en conservant leur autonomie.

La convention collective qui répond aux aspirations des indépendants

La convention du Portage salarial

Ces travailleurs qui veulent une indépendance économique tout en espérant la sécurité de la protection sociale ont vu leur souhait exaucé avec la récente signature de la convention collective du portage salarial. Un document qui représente une avancée considérable et qui a réunit à l’unanimité, les partenaires sociaux et l’ancien gouvernement. Signée en mars dernier, cette convention collective qui a donné une véritable identité à une branche d’activité, est entrée en vigueur en juillet de cette année.

Le portage salarial en quelques mots

Le portage salarial est un statut qui donne la possibilité à un travailleur indépendant qui se trouve alors salarié porté, de bénéficier d’une protection sociale. Ainsi tout en exerçant son activité en toute indépendance, le professionnel est couvert par l’assurance maladie, cotise à la retraite et à l’assurance chômage du régime général. De fait, ce statut du portage salarial permet de concilier indépendance dans l’exercice de son expertise et sécurité de la protection sociale. L’avantage de l’autonomie sans les inconvénients, le statut parfait.

Une convention collective qui représente une véritable avancée

La convention collective du portage salarial s’adresse et concerne tous les salariés portés et ceux en devenir. Elle sécurise et encadre ce statut en définissant deux grands axes essentiels. C’est tout d’abord, une diminution non négligeable du minimum de la rémunération que le porté peut prétendre pour l’exécution d’une mission, qui est fixé à 2000 euros nets. Dans un deuxième temps, cette convention collective garantie deux protections. En effet, le salarié porté est garanti individuellement par une réserve que le professionnel peut utiliser en cas d’inactivité et collectivement au moyen d’un fond de mutualisation.

Le portage salarial reconnu par les institutions

La signature de la convention collective du portage salarial entrée en vigueur le 1er juillet 2017 est la preuve d’une reconnaissance effective et concrète des signataires et des pouvoirs publics et du caractère essentiel du portage salarial dans le monde du travail. Un statut qui répond aux besoins du monde du travail et de la société actuelle.

L’indépendant protégé dans son travail

Parmi les nouvelles et nombreuses formes d’emplois qui ont fait récemment leur apparition dans le monde du travail, le portage salarial s’affirme comme le statut qui protège l’indépendant tout en respectant son besoin d’autonomie. Devant les incertitudes et aléas qui peuvent survenir dans une carrière professionnelle, la nécessité d’être sécurisé et de détenir un statut protecteur pour s’assurer un mode de vie décent, est indispensable. Le portage salarial est sans nul doute, la réponse à ce besoin de sécurisation allié à celui de l’indépendance, puisqu’il respecte l’autonomie du freelance tout en lui permettant de bénéficier de la protection sociale.

Une révolution professionnelle

Le portage salarial représente donc une véritable révolution dans laquelle les travailleurs trouvent la solution à leur aspiration millénaire d’indépendance et de liberté combinée à un profond besoin de sécurité. En prenant en charge l’intégralité des contraintes administratives, la société de portage salarial, telle que Freecadre existant depuis plus de 15 ans, libère le travailleur indépendant en lui permettant de se consacrer pleinement à l’accomplissement de ses missions et au développement de son activité. Un paramètre supplémentaire sécurisant pour le professionnel.

Un partenaire pour l’indépendant

La société de portage salarial se positionne ainsi comme un partenaire tant pour l’indépendant que pour son client procurant un cadre sécurisant dans la transaction.

Une réponse aux nouveaux défis de la société

La transition professionnelle, l’évolution du marché du travail, l’omniprésence des nouvelles technologies et modes de communication sont autant de nouveaux défis qui se présentent pour les institutions et acteurs du monde professionnel. Des défis que les modèles traditionnels ne peuvent relever. Le portage salarial qui combine indépendance et sécurité d’une protection sociale se situe comme une solution devenue incontournable du retour à l’emploi dans un contexte où le chômage plane comme une menace persistante.

Cette nouvelle forme d’indépendance qui répond au travail à la mission de plus en plus présent de nos jours, encourage l’esprit d’entreprenariat des travailleurs qui jusqu’alors hésitaient à franchir le pas, devant l’incertitude de la protection sociale. Le portage salarial est donc une solution opérationnelle, efficace et sûre et sa récente convention collective confirme cette place prépondérante que le portage salarial a acquis au fil des années pour devenir le statut le plus sécurisant des travailleurs indépendants.

Article rédigé par l’équipe Freecadre