18 septembre 2018

LA RECETTE DU SUCCÈS D’UN INDÉPENDANT

D’aucun pense que la recette du succès d’un indépendant quelque soit son secteur d’activité passe automatiquement par des études réussies après un bon cursus scolaire ou universitaire, par le nombre de diplômes obtenus, par sa position sociale et bien d’autres encore.

Ce n’est pas toujours le cas !

La volonté de réussir

La réussite d’un indépendant tient souvent à un seul mot, « Volonté ». La volonté d’arriver à ses fins, la volonté de changer de statut social, la volonté de se dépasser, la volonté d’accomplir de grandes choses…. L’histoire est remplie de personnes qui n’avaient pas vraiment de statut social, qui n’avaient pas réussi dans les études, mais qui avaient une grande envie de réussite. Quelque soit le secteur d’activité choisi et même si certaines opportunités vont aider, la volonté reste le moteur essentiel pour arriver à ses fins.

Évaluer ses compétences

L’évaluation de ses compétences est un des paramètre important à prendre en compte. Cette évaluation peut être faites dans un cadre scolaire, au sein de l’entreprise, auprès de pôle emploi ou en auto-évaluation, mais elle doit être effectuée, ne serait-ce que pour savoir dans secteur d’activité les compétences seront les plus intéressantes, vers quelle carrière il est possible de se diriger. Cette évaluation permet de ne pas perdre de temps dans une voie qui finalement ne correspond pas pleinement à ses attentes.

L’analyse du parcours, de la carrière

Pour les actifs qui souhaitent avoir une évolution de carrière, il est souvent important de se retourner sur son parcours, analyser ses succès ou ses échecs passés. Analyser son parcours, ses performances antérieures, ce qui n’a pas été probant dans l’exécution de ses emplois passés permet d’avoir une vision nette. Il faut pour ce faire avoir une perception objective, ce qui rend cette analyse possible. L’objectivité oblige à ne pas se donner des excuses, mais à regarder la situation sans partis pris.

Se fixer des objectifs réalisables

« Je veux être riche et célèbre avant 25 ans ». C’est possible, mais ça le sera beaucoup plus pour le fils de famille dont les aïeuls ont bien travaillé et sont à l’abri du besoin. A contrario, il ne faut pas se fixer d’objectifs trop bas qui du coup seraient facilement atteignables et qui dénoteraient un manque d’ambition. Pour être atteignable un objectif doit être suffisamment élevé pour pousser à l’effort et sortir de la zone de confort que certains affectionnent particulièrement. Être indépendant nécessite un besoin de dépassement de soit, celui ou celle qui n’a pas le souhait de se dépasser n’atteindra jamais ses objectifs.

100% de ceux qui réussissent, ont essayé

Après avoir évalué ses compétences, avoir fait une bonne analyse sur les succès ou les échecs passés, après s’être fixé des objectifs réalisables, il suffit de se passionner pour son activité, d’avoir un soupçon de folie et par dessus tout il ne faut pas douter et se lancer, parce que « 100% de ceux qui réussissent ont essayé ». Même si cette petite citation paraît simpliste, trop de personnes oublient cette logique, restent dans le confort de leur vie et ne tentent rien en se disant que la tâche était bien trop importante. La folie c’est avant tout de ne pas écouter la petite voix qui dit avec insistance que l’objectif est inaccessible.

RASSEMBLER TOUS LES ÉLÉMENTS DE LA RÉUSSITE

Rien ne doit manquer pour le succès

· Tout est possible. Cette notion ne doit jamais être remise en doute et doit devenir une conviction.

· Croire en soi, sans pour autant rabaisser les autres.

· Toujours se surpasser, ne jamais baisser les bras parce que le résultat final ne peut pas être différent de celui qui a été imaginé.

· Toujours prendre du plaisir à exercer son activité. Sans plaisir, le travail devient une contrainte et si la motivation n’est pas le plaisir le risque est de se diriger directement vers l’échec.

· Ne jamais arrêter de se former, de s’informer sur les techniques, sur les nouvelles tendances de son secteur d’activité.

Il existe bien d’autres éléments qui vont favoriser le succès de l’indépendant. Aussi, cette liste ne sera pas allongée, pour ne pas que cet article ressemble à une énumération fastidieuse des facteurs clés qui vont permettre de la réussite.

Article rédigé par l’équipe Freecadre